Lorsqu’une alimentation ATX est branchée sur le secteur mais pas en route, elle produit la tension de standby (+5VSB). Et c’est l’imprimante qui allume ou éteint le 12V avec la broche PS_ON#.

Pourquoi utiliser ou modifier mon alimentation comme tel ?

        La régulation des éléments chauffant utilise des composant de type Mosfet. La carte les régule  via une gâchette (un peu comme votre pied sur la pédale d’accélération de votre voiture). Mais  il peut arrivé que le Mosfet dysfonctionne. Dans le meilleur des cas il est coupé et ne laisse plus passé le courant pour alimenter l’élément de chauffe. Dans le pire des cas il reste “collé” et laisse passé le courant ( la pédale d’accélérateur reste collé au planché), Mais le thermal “run away” implanté dans le firmware ( que vous avez configuré ) détecte la surchauffe et coupe la gâchette, mais sans résultat et l’élément chauffant monte en T° jusqu’à enflammer la hotend (tout en continuant d’imprimer pour certain firmware ) puis l’imprimante et même pire la pièce où elle se trouve et la maison…

      La solution ATX permet de couper en amont le courant qui est délivré à la carte de contrôle (et donc le MOSFET de l’élément de chauffe). Mais de toute façon elle ne permet pas de laisser une imprimante tourner sans une surveillance.

Une alimentation d’ordinateur ATX :

    Tous les connecteurs noirs sont communs, il va de même pour tout le GND sur votre imprimante et ainsi que l’ordinateur et tout ce qui est branché dessus etc… Vous pouvez soit couper les fils qui nous intéressent et seulement eux:

- COM (1 des pin 7,3,5,15,17,18,19ou24)

- +5VSB ( pin 9 )

PS_ON

     Reportez vous aux spécifications de votre alimentation, certaines pins peuvent changer, le numéro n’est pas important mais sa fonction est, elle, importante afin de ne pas la rendre inutilisable.

      Nous utiliserons les autres fils qui se trouve sur d’autre connecteur pour alimenter les éléments de chauffe et les moteurs. Vous pouvez ne pas couper les fils et utiliser une fiche femelle correspondante à votre alimentation ou utiliser une carte d’interface toute prête ou en kit :

      Brancher les Power IN s’ils sont utilisés, utiliser les 2 câbles des molex comme sur le schéma et si vous les rallongez, utiliser un câble de 2.0mm² afin d’éviter tout échauffement des fils.

     .

Ils suffit de déclarer ces lignes dans le config :

switch.psu.enable                            true             # Déclare le statut "psu"
switch.psu.input_on_command                  M80              # Démarre l'ATX avec le M80
switch.psu.input_off_command                 M81              # Eteint l'ATX avec un M81
switch.psu.output_pin                        1.22o!           # comme sur le pin du schéma
switch.psu.output_type                       digital          # on/off only

       

Contrôler avec Pronterface que l’atx démarre bien avec le gcode M80 et se coupe avec le M81.



Rajouter cette ligne que si vous désirez que la smoothieboard démarre l’atx  à sa mise sous tension, elle la coupera en cas de dysfonctionnement.

switch.psu.startup_state                     true             #


       Vous devrez modifier le startgcode et le endgcode de votre trancheur.  un M80 démarrera la mise sous tension de la puissance et un M1100 S1 la coupera selon la consigne que vous lui indiquerez dans les lignes qui vont suivre. Mais ne couper pas la chauffe trop vite comme un barbare au risque de faire remonter la T° dans la hotend et de boucher celle ci, une valeur de 50° est une bonne voie.

Il faut utilisé un M104 S0  dans le EndGcode et la dernière ligne sera  M1100 S1 .

Rajouter les lignes suivantes :

temperatureswitch.psu_off.enable              true             #
temperatureswitch.psu_off.designator          T                # first character of the temperature control designator to use as the temperature sensor to monitor
temperatureswitch.psu_off.switch              psu              # select which switch to use, matches the name of the defined switch
temperatureswitch.psu_off.threshold_temp      50.0             # la température à mise hors tension via le M1100 S1 
temperatureswitch.psu_off.heatup_poll         30               # poll heatup every 30 seconds
temperatureswitch.psu_off.cooldown_poll       30               # poll cooldown every 30 seconds
temperatureswitch.psu_off.arm_mcode           1100             # M1100 S1 will arm it
temperatureswitch.psu_off.trigger             falling          # only trigger when the temp falls below after being above
temperatureswitch.psu_off.inverted            false            # turn the switch off when we trigger (by default switches on when rising and off when falling)

        Vous pouvez modifier avec une carte d’interface de type Arduino votre alimentation, Attention à la tension admissible par le relais s’il coupe le 12/24V ou profiter du 220V où l’ampérage est plus bas,  mais faites très attention à ne pas mourir, débrancher la prise du réseau électrique avant toute manipulation, de plus une tension de 5V sera nécessaire si vous voulez garder une imprimante autonome ou si vous raccorder un Raspberry Pi